Blog

Expos Peintures et Photos

Peintures

Pendant le festival ouverture de la Galerie L’ART DANS LE RUISSEAU chez Béatrice, Bernard et Philippe Immel, dans leur maison.(entrée par le ruisseau ou rue des Vignes à Conilhac-Corbières) – Contact : 04 68 27 17 83

 

 

 

 

 

 

Photos

Christian KITZINGER, Jacques MONTEREAU et JM CHESSARI exposent à la Salle des Fêtes et à la Cave à Jazz pendant la durée du festival les photos prises à l’occasion du festival  précédent (salle des fêtes, cave à jazz et mairie).

WEST COAST Big Band

Dimanche 20 novembre 16h
Salle des fêtes
Entrée : 8 euros

6 ANS déjà que le WEST COAST BIG BAND est né. Dans les années 70 ,Yves MOFFRE (sax baryton), eut la chance d’écouter un disque d’importation sur la musique west coast. Ayant été séduit par l’énergie et l’ambiance qui se dégage de ce style musical , Quelques années plus tard par un bel après-midi d’automne, Yves MOFFRE eut l’idée de créer le WEST COAST BIG BAND , avec la complicité de son ami saxophoniste Georges TORSIELLO ( sax alto ), qui a été séduit par cette initiative. Après avoir contacté nos amis musiciens qui composent cette formation, ceux-ci ont adhéré avec beaucoup d’enthousiasme au projet. Et la dernière recrue est la chanteuse Myriel GROSBARD ,qui nous a fait le grand plaisir de se joindre a nous .

 Jean Paul BONNAFOUS Piano –  Gilles BAREIL Guitare –  Mickael JURAVER Contrebasse – Michel CALVAYRAC  Batterie – Jules BOUCHOU  Trompette – Dominique RIEUX  Trompette – Eric ROBERT  Trompette – Jean Claude ALQUIER Trombone – Marc THIBAUT  Trombone – Pascal PEZOT Sax ténor – Georges TORSIELLO  Sax alto – Yves MOFFRE Sax baryton – Myriel GROSBARD Chant

Les Metropolitains

Samedi 29 octobre – Cave à Jazz
Entrée gratuite

Les Metropolitains

Le quartet de jazz Les Metropolitains a vu le jour à Toulouse au printemps 2007.Créé par le trompettiste Guillaume Gardey de Soos il réunit cinq musiciens du sud de la France. En 2009, Les Métropolitains agrandisse leur formatione en invitant d’autres musiciens : saxophone, vois et platine. Leur répertoire s’enrichit donc pour un jazz metissé entre groove, funk et hip hop.

Les Métropolitains ont été lauréats du Tremplin Européen Didier Lockwood en cumulant le 1er prix du jury, le prix du Public et le prix du soliste pour Laurent Coulondre (pianiste du groupe). « La petite formation, celle que l’on trouve dans les clubs New-Yorkais ou parisiens, jamais loin d’une sortie de métro, où l’on entre en costard cravate ou en robe longue, plumes ou chapeau, et commande un old whisky pur malte ou une flûte de champagne. Celle qui nous murmure à l’oreille de douces mélodies qui nous entraînent au pays des rêves et dont on ressort à la fois triste et joyeux, amoureux et inquiet, ne sachant pas vraiment si les yeux nous piquent et laissent s’échapper quelques larmes à cause de la fumée omniprésente et des lumières tamisées qui nous font froncer les sourcils, ou simplement à cause de l’émotion que nous provoque cette note de trompette suave et brillante, qui traverse la salle pour nous toucher droit au coeur, au plus profond de notre intimité. »

Martin JAUSSAN Contrebasse – Laurent COULONDRE Piano
Thomas DOMENE Saxophone – Guillaume GARDEY de SOOS Trompette
Régis FERRANTE Batterie

More Time Papa joue Claude LUTER

 

Samedi 5 Novembre – Cave à Jazz
Entrée gratuite

More Time Papa

À l’occasion du cinquième anniversaire de la disparition de Claude Luter, son fils Éric et le clarinettiste, saxophoniste et arrangeur Renaud Perrais lui rendent hommage en reprenant, revisitées à la façon de Duke Ellington, de ses compositions les plus connues comme Créole jazz, Frotti frotta ou Le Vieux bateau. Par cette démarche originale, les musiciens du More Time Papa Orchestra, mettent ainsi en valeur un aspect méconnu de Claude Luter, de celui qui fut une des grandes figures de l’âge d’or de Saint-Germain-des-Prés incarnant le jazz à la française par ses talents de clarinettiste, de saxophoniste et de chef d’orchestre, mais aussi de compositeur.

Trompettiste et chanteur, Éric Luter se produit régulièrement dans les clubs de jazz parisiens (Petit Journal, Caveau de la Huchette…) et a joué dans de nombreux festivals (Marciac, Montauban, Monségur, Saint-Leu-la-Forêt, Hinx, Sancy Snow Jazz, Megève, Saint-Raphaël, Valence en Jazz, Festi’Val de Marne, Chatelguyon, Royan…). Avec son solide héritage paternel, Éric Luter s’associe aujourd’hui avec Renaud Perrais qui a pris auprès de Claude Luter ses premiers cours de musique jazz.

Éric Luter (Trompette) – Renaud Perrais (Clarinette, Saxophone baryton, Trompette, Arrangements) – Christophe Tellez (Saxophones soprano et alto) – Chip Hoehler (Trombone) – Benoît Lauprètre (Batterie) – Éric Gilles (Guitare, Banjo) – Olivier Lalauze (Contrebasse)

Guilhem VERGER Trio

Samedi 12 Novembre – Cave à Jazz
Entrée gratuite

Guilhem Verger Trio

5-Têtes dans les Etoiles et 10 pieds sur Terre…pour se rapprocher au maximum de « la Voie du Chant Intérieur »…
5-Têtes qui cherchent la lumière autant que l’obscurité, entre tension et détente, toujours avec sérénité. Ce Quintet, nourri par la sensibilité de chaque musicien, au service de compositions de Guilhem Verger, laisse une réelle place à l’improvisation, et puise autant son inspiration dans le Jazz Européen qu’Américain.

More Time Papa Orchestra

Samedi 5 Novembre – Cave à Jazz
Entrée : 8 €uros

Eric Luter Septet

Claude Luter à la manière de Duke Ellington

À l’occasion du cinquième anniversaire de la disparition de Claude Luter, son fils Éric et le clarinettiste, saxophoniste et arrangeur Renaud Perrais lui rendent hommage en reprenant, revisitées à la façon de Duke Ellington, de ses compositions les plus connues comme Créole jazz, Frotti frotta ou Le Vieux bateau. Par cette démarche originale, les musiciens du More Time Papa Orchestra, mettent ainsi en valeur un aspect méconnu de Claude Luter, de celui qui fut une des grandes figures de l’âge d’or de Saint-Germain-des-Prés incarnant le jazz à la française par ses talents de clarinettiste, de saxophoniste et de chef d’orchestre, mais aussi de compositeur.

Trompettiste et chanteur, Éric Luter se produit régulièrement dans les clubs de jazz parisiens (Petit Journal, Caveau de la Huchette…) et a joué dans de nombreux festivals (Marciac, Montauban, Monségur, Saint-Leu-la-Forêt, Hinx, Sancy Snow Jazz, Megève, Saint-Raphaël, Valence en Jazz, Festi’Val de Marne, Chatelguyon, Royan…). Avec son solide héritage paternel, Éric Luter s’associe aujourd’hui avec Renaud Perrais qui a pris auprès de Claude Luter ses premiers cours de musique jazz.

Éric Luter (Trompette) – Renaud Perrais (Clarinette, Saxophone baryton, Trompette, Arrangements) – Christophe Tellez (Saxophones soprano et alto) – Chip Hoehler (Trombone) – Benoît Lauprètre (Batterie)  – Éric Gilles (Guitare, Banjo) – Olivier Lalauze (Contrebasse)