Actus Jazz

Décés de Maxime Saury

Le clarinettiste, chef d’orchestre et arrangeur Maxim Saury s’est éteint la nuit dernière à l’âge de 84 ans à l’hôpital Ambroise-Paré de Boulogne-Billancourt. Né à Enghien-les-Bains (Val d’Oise), son style New Orleans à la fois volubile et élégant avait fait les belles heures de Saint Germain des Près dans les années 1950 et 1960. Le nom de Maxim Saury était également attaché au Caveau de la Huchette où il avait joué presque sans relâche jusqu’en 1967 avant d’effectuer, un an plus tard, un séjour aux Etats-Unis où il avait accompagné le clarinettiste Barney Bigard… Maxim Saury était revenu aux Etats-Unis en 1970 pour représenter, avec Claude Luter, le jazz français à l’occasion du 70eme anniversaire de Louis Armstrong. Il était par ailleurs apparu dans plusieurs films, notamment dans « Adieu Philippine », de Jacques Rozier. Maxim Saury était le père de la batteuse Julie Saury.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>