Vendredi 11 Novembre : Harlem Fantasy Orchestra

Vendredi 11 Novembre à 20h45 – Soirée Cabaret

 

Harlem Fantasy Orchestra


Eric Martignoles (Trombone) – Eric Gilles (Banjo) – Renaud Perrais (Clarinette-Trompette) – Xavier Bonnery (Percussions-Batterie) – Stephane Moncassin (Soubassophone) – Christophe Telez (Saxophone)

Jazz/Conilhac accueillera le Harlem Fantasy Orchestra qui rendra un hommage aux musiques de Duke Ellington des premières années, le style jungle mais aussi de l’époque du Savoy Ballroom et de Harlem.
La gageure sera de faire sonner le big band de Duke Ellington en formation réduite de six musiciens et de le faire sans piano (car Duke est irremplaçable). De plus l’orchestre s’attache à jouer le répertoire le moins commercial de Duke (c’est-à-dire sans « Take The A Train », « C Jam Blues » etc…) qui comprend d’excellents thèmes trop rarement entendus.
En plus, ils le feront sans piano. Car le Duke est irremplaçable et de toute façon personne n’oserait tenter de le remplacer. Les magnifiques arrangements de Renaud Perrais compensent avantageusement l’absence du piano tout en procurant une originalité très intéressante.
Le Harlem Fantasy Orchestra est avant tout une réunion de copains où la convivialité est aussi importante que la musique jouée. C’est pour eux l’occasion de se réunir et de varier les plaisirs car chaque membre du groupe joue dans différentes formations et viennent de différentes régions françaises.
Eux ont cette particularité affirmée d’être animés par une même envie : faire swinguer l’intemporelle musique d’Ellington pour la plus grande joie du public et du danseur.

 

 

Première partie : GHOST NOTES
(JAZZ VOCAL et GOSPEL)

Direction Nicolas GRAUBY

Né en 2001 des stages de jazz vocal mis en place par l’Association Départementale de Développement de la Musique et de la Danse (ADDMD 11) à l’occasion des festivals de jazz de Conilhac Corbières, Ghost Notes regroupe des choristes venus de tout le département de l’Aude, qui travaillent sous la direction de Nicolas Grauby. Le programme que les choristes proposeront au public fait preuve d’un dynamisme entraînant, mêlant les incontournables du Gospel ou du Negro Spiritual, l’innovation avec des œuvres moins connues, l’émotion  propre à tout concert, mais aussi la dérision  ou l’humour. Leur expérience de la scène et la très grande complicité qui unit les  membres du groupe ont permis en outre d’explorer les pistes du jazz vocal en mettant en valeur des solistes de talent.
Parallèlement, le groupe a participé à des créations de compositeurs connus comme Philippe Léogé, Gérard Poncin ou Thierry Gomar (Conilhac fait son jazz en 2006) ou Richard Breton (Jazz Emois – Semaine du Jazz à Carcassonne en avril 2008 et Théâtre de Narbonne en novembre 2008) accompagnant des musiciens  comme Jean Michel Cabrol, Jacques Adamo, Vincent Calmettes, Jean Pierre Barreda ou la chanteuse Tania Margarit.
Avec une véritable identité faite d’authenticité, de sérieux, d’enthousiasme communicatif et  l’expérience aidant, Ghost Notes est devenu un groupe incontournable du paysage jazz vocal du département de l’Aude.